16 juillet 2021

Comment choisir l’écart entre les lames de terrasse en bois ?

pose bois

Profiter d’une belle terrasse à la maison n’a aucun prix ! C’est une installation qui vous permet de passer de très bons moments avec vos proches en profitant du beau soleil en été. Vous pourrez également prendre vos repas en vous couvrant sous la terrasse en période de froid.

Cependant, la conception d’une terrasse n’est pas toujours facile. C’est une mission assez compliquée qui demande beaucoup de précision.

Si vous comptez réaliser une terrasse dans l’espace extérieur de votre maison, et que vous n’avez pas les notions nécessaires, notre article se charge de vous informer sur ce sujet.

La réalisation d’une terrasse en bois

Lorsqu’on veut réaliser une terrasse, il faut se préparer à l’avance et surtout faire les bons choix.

D’abord, il faut savoir que le choix de la matière est primordial et le bois est idéal pour les raisons suivantes :

  • C’est une matière résistante.
  • Il est durable.
  • Il présente un design et un rendu spécial et unique.

Le bois ne se démode jamais ! En plus de cela, c’est une matière qui dure très longtemps et qui résiste parfaitement aux intempéries. Il ne faut pas oublier qu’une partie de la terrasse sera certainement exposée à l’extérieur.

Une fois que vous décidez d’opter pour le bois, il sera nécessaire de choisir les lames qui constituent votre terrasse.

Pour se faire, vous devez prendre en compte :

  • Le type d’ouvrage.
  • Le rendu souhaité.
  • L’essence du bois.

En effet, les lames en bois peuvent différer en terme de dimensions et d’essence. On peut trouver le bois résineux, le bois exotique ou le bois feuillus.

Vous choisissez vos lames selon l’ouvrage que vous souhaitez réaliser ainsi que le rendu final que vous attendez.

Comment espacer les lames de votre terrasse en bois ?

Une fois que vous aurez fait vos choix en termes de matières, vous devrez passer aux étapes de réalisation à proprement dit.

Il faut noter que le bois est une matière vivante qui respire et qui gonfle et dégonfle avec les variations de l’humidité.

Par conséquent, les lames de votre terrasse en bois peuvent s’écarter entre elles en été ou se toucher en hiver en raisons des changements d’humidité de l’air.

C’est pour cela qu’il est important de savoir bien espacer les lames entre elles afin d’éviter ces problèmes de variations dimensionnelles durant les différentes saisons de l’année.

Il faut donc savoir comment maîtriser le jeu entre les lames et cibler le juste milieu.

Il existe une normalité définie pour certaines situations :

  • Il ne faut pas laisser un écartement inférieur à 3 mm ou supérieur à 12 mm dans la vie de l’ouvrage.
  • L’écartement doit être entre 1 mm et 14 mm dans les conditions extrêmes.

Les conditions extrêmes désignent les périodes de sécheresse ou bien très pluvieuses.

Pour bien choisir l’écart entre les lames, il faut prendre en compte :

  • L’humidité de la lame.
  • Sa largeur.
  • Les humidités d’équilibre extrêmes du site.

Au moment de la pose des lames, il faudra définir l’écartement de vos lames de terrasse. Cela doit se faire selon l’humidité et la largeur des lames ainsi que l’humidité qui règne sur le site et donc sur la région de votre maison.

L’humidité prise en compte est bien évidemment l’extrême afin de prévenir les variations maximales.

Quels sont les outils dont vous aurez besoin ?

On ne peut pas parler de l’espace entre les lames d’une terrasse en bois sans évoquer l’utilité des espaceurs.

Les espaceurs de lames sont les outils nécessaires pour maîtriser le jeu entre les lames. Ils sont essentiels pour la réalisation de votre terrasse en bois.

Ils vous permettent d’économiser le temps et l’effort pour monter votre terrasse plus facilement.

Vous ne pourrez pas définir l’espace entre les lames d’une manière précise sans l’espaceur.

Toutefois, il faut savoir qu’il y a une différence entre l’évolution du bois naturel et du bois composite.

Effectivement :

  • Le bois naturel s’écarte dans le sens de la largeur.
  • Le bois composite se dilate dans le sens de la longueur.

C’est pour cela qu’il faudra poser l’espaceur de lames au bout de lame pour le bois composite. L’espacement entre les lames pour le bois naturel doit être de 3 mm au minimum, et 4 à 5 mm pour le bois composite.