21 août 2021

Comment coller et fixer des lames de terrasse en bois ?

Une terrasse en bois est très esthétique et peut aller avec plusieurs styles de décoration. Le bois est en réalité un matériau résistant et noble qui donne une ambiance chaleureuse à ce type de construction. Les lames en bois sont à la fois faciles et rapides à poser. Cependant, vous devrez quand même vérifier si elles sont de classe 4. Cette catégorie fait intervenir leur stabilité, leur caractère imputrescible et le fait qu’elles ne craignent pas le contact avec l’eau douce. Il vous faudra également le matériel adapté et d’autres éléments pour parfaire la pose de votre terrasse. Voici donc comment poser vos lames en bois et obtenir de belles planches !

La préparation du sol

Les terrasses en lame de bois peuvent être posées sur tous les types de sol. Néanmoins, avant que les lames en bois ne soient installées, il faut que ces derniers soient bien préparés.

Dans le cas où votre terrasse est en sol dur, vous pourrez directement faire votre lambourdage. Les sols en dur sont entre autres les dalles en béton et les surfaces carrelées.

Si vous avez une terrasse en gravier, il vous faudra bien la tasser et la niveler.

Si éventuellement, vous possédez une terrasse en terre végétale, il faudra la décaper et l’égaliser. Sa surface devra également être bien délimitée et nettoyée. Pour prévenir et limiter la repousse de la végétation, il faudra la recouvrir ensuite d’un géotextile. Ce matériau est d’ailleurs indispensable dans l’installation d’une terrasse en bois, peu importe que votre sol soit en dur ou en terre battue.

Pose d’une assise pour les lambourdes

Votre terrasse en bois doit être plane avec une légère pente de 1 % au minimum vers l’extérieur. Ainsi, lors de la pose pour vérifier la pente, vous pourrez utiliser comme matériels, un niveau à bulle, un niveau laser et une règle de maçon. Il y a trois types d’assises selon votre type de terrasse.

Les cales en caoutchouc

Si vous avez une terrasse en sol dur qui a déjà une pente de 1 %, vous pouvez poser directement vos lambourdes. Vous aurez, toutefois, besoin de cales en caoutchouc : elles facilitent une séparation des lambourdes avec la dalle. Ces cales serviront également d’assise à ces dernières. Cela évitera qu’elles ne se dégradent lorsqu’elles seront en contact avec l’eau.

Les plots à vérin en plastique

Dans le cas où vous auriez une forte pente sur votre terrasse en sol dur, vous pouvez utiliser les plots à vérin comme assise. Ils vous permettront de niveler votre terrasse. Leur autre avantage, c’est qu’ils sont réglables en hauteur.

Après les avoir disposés de façon à avoir votre pente de 1 %, vous pourrez ensuite poser vos lambourdes. Ils peuvent également être utilisés pour une terrasse en sol naturel, même s’il vous faudra poser bien avant une dalle stabilisatrice en béton. Ensuite, vous y placerez les plots à vérin en veillant à bien niveler de sorte à obtenir effectivement votre pente de 1 %.

Les plots béton

Les plots béton sont un type d’assise utilisée pour les sols naturels. Avec eux, vous pourrez directement placer vos lambourdes. Concernant les sols naturels, il faudra creuser au niveau de chaque emplacement des plots. Une profondeur de 3 à 4 cm de profondeur suffira avec des trous d’environ 30 x 30 cm.

Par ailleurs, quel que soit le type de terrasse que vous avez, il serait préférable de faire un calepinage en vous basant sur son plan et ses dimensions. Cela vous aidera à calculer le plus justement possible, le nombre de plots et leur espacement.

Vous aurez aussi une plus nette idée du nombre de dalles stabilisatrices dont vous allez avoir besoin, en fonction des dimensions de vos lambourdes. Sans oublier le nombre de lambourdes et de lames. En calculant la hauteur de votre terrasse, prenez en compte la hauteur des plots, des lambourdes et des lames.

Pose des lambourdes sur l’assise

Après avoir posé votre assise, vous pouvez maintenant fixer vos lambourdes. En fonction du type d’assise, il vous faudra :

  • sur un sol dur : fixer les lambourdes au sol à l’aide de vis ou de chevilles ;
  • sur des plots à vérin : fixer les lambourdes directement aux plots à l’aide de vis inox ;
  • sur des plots béton : fixer les lambourdes en les ancrant avec des vis et chevilles.

Vous avez également le choix entre le lambourdage classique qui consiste à aligner les lambourdes et le double lambourdage, consistant à doubler la lambourde à chaque aboutage de lames. Le lambourdage croisé est aussi une possibilité. Elle vous donne de ranger les lambourdes sur une direction puis de refixer une structure par le dessus, avec un entraxe plus petit.

Pose des lames en bois sur la terrasse et finitions

Bien avant la pose proprement dite, il faut garder à l’idée qu’une lame en bois doit être soutenue au minium par trois lambourdes. Avant de poser les vôtres, vous devrez fixer avec des vis des butées de départ tous les 50 cm sur les lambourdes. Il est aussi préférable de laisser un espace de dilatation de 2 cm entre la lambourde et le mur.

Pour fixer vos lames, coupez chacune d’elles selon les dimensions souhaitées. Vous pouvez ensuite utiliser des vis ou des clips pour la pose. Pour l’un ou l’autre, il faudra agrafer les lames à chaque jonction avec les lambourdes. Veillez également à épingler ces dernières de chaque côté, aussi bien pour les vis que les clips. Vos lames doivent être espacées de minimum 3 mm (entre 2 lames parallèles) pour laisser passer l’eau.

Pré-percez également les trous avant de les fixer sur les lambourdes. En terminant de poser une ligne, coupez la lame de la dernière lambourde afin de pouvoir épingler après les rives. Vous pouvez utiliser les chutes pour entamer une nouvelle ligne. Elles vous serviront aussi dans l’avenir à tester différents produits ménagers avant leur utilisation.

En ce qui concerne les finitions, il est permis de poser des cornières. Utilisez le reste des lames pour « coffrer » votre terrasse. N’oubliez pas non plus que pour mieux protéger cette dernière, vous pouvez appliquer une protection antitache.