16 juillet 2021

Comment installer une mezzanine en bois à la maison ?

toit mezzanine bois

Il vous manque irrémédiablement des m2 à la maison ? C’est le cas de beaucoup de monde, mais rassurez-vous une solution existe ! Si vous avez une hauteur sous-plafond suffisante, l’installation d’une mezzanine vous permet la création d’une pièce supplémentaire. Ces travaux demandant tout de même quelques précautions, nous vous expliquons tout !

Emplacement et hauteur de la mezzanine

Il est possible d’ajouter une mezzanine au-dessus d’un grand séjour, dans une chambre ou même une salle de jeux. Tout dépendra de la configuration de la pièce existante, mais aussi de l’utilisation que vous comptez faire de ce nouvel espace.

L’installation d’une mezzanine au-dessus de la cuisine ou de la salle de bain est plutôt déconseillée. Hormis le fait que ce ne sera pas très pratique, vous subiriez d’importantes remontées d’odeurs et d’humidité, rendant la pièce peu agréable.

Le point-clé de la mezzanine est sa hauteur, le plus souvent limitée, à moins de jouir d’une hauteur sous-plafond digne d’un palace ! Pour un confort d’utilisation de l’espace supérieur comme inférieur, il est important de garder en tête quelques bases en termes de hauteur.

  • La pièce d’accueil de la mezzanine doit conserver une hauteur de vie satisfaisante, située entre 2 m et 2m20.
  • Dans la mezzanine, un adulte devrait pouvoir tenir debout, soit une hauteur conseillée d’environ 1m80.
  • Il est possible d’envisager une hauteur plus basse s’il s’agit d’une pièce enfant, mais qu’en sera-t-il de son entretien et du futur ?

Pensez également aux travaux, malheureusement la mezzanine ne tiendra pas en lévitation ! Des poutres de maintien doivent pouvoir être installées sur des ancrages solides. La disposition des portes et fenêtres ne doit pas gêner le positionnement de la structure.

Attention à ne pas rogner sur tout, pour quelques mètres carrés de plus. Si c’est pour finalement avoir deux espaces trop petits et étouffants, vous risquez vite de regretter l’aménagement de la mezzanine. Vous devriez alors vous tourner vers d’autres solutions d’agrandissement du bâti.

 

Préparer l’installation d’une mezzanine

Vous avez fait tous les calculs de dimensions et trouvé l’emplacement idéal pour votre future mezzanine ? Parfait, il est donc temps de se mettre au travail ! Une bonne préparation étant gage de réussite, voyons ensemble tout ce dont vous aurez besoin.

À noter que vous vous lancez là dans des travaux conséquents, pour lesquels l’amateurisme n’est pas permis. Si vous n’êtes pas un bricoleur averti, et ne disposez pas de quelques bras pour vous aider, il serait judicieux de faire appel à des professionnels pour l’aménagement d’une mezzanine.

 

Les matériaux de construction pour une mezzanine à structure bois

Vous aurez besoin de pas mal de matériel pour concevoir la structure et le plancher de votre mezzanine, mais aussi pour assurer l’accès et la sécurité des utilisateurs. Commencez par prendre minutieusement les dimensions de la surface de votre future mezzanine. Rendez-vous ensuite en magasin de bricolage, en quête de ces éléments, sachant que leur nombre dépend de vos mesures :

  • Poutres murales et poteaux de soutien : pour soutenir la structure de la mezzanine. Ils viendront s’ancrer au niveau du bâti existant.
  • Poutre avant, arrière et centrale : ce sont les poutres formant la base du plancher de votre nouvelle pièce. Celle du centre comprend des encoches.
  • Solives : elles viendront s’encastrer dans les encoches de la poutre centrale, formant l’ossature intérieure du sol.
  • Plaques de bois contreplaqué : pour la surface du plancher

Vous aurez également besoin de supports et visseries pour les fixations, ainsi que de tous les outils nécessaires à la découpe et au travail du bois. Perceuse, visseuse, ponceuse, scie, niveau, mètre, marteau…

 

Escalier et garde-corps pour mezzanine

Avoir une surface supplémentaire, c’est bien, mais encore faut-il pouvoir y accéder et y rester en sécurité ! Vous devrez donc choisir un escalier pour y monter, trois choix s’offrent alors à vous :

  • Échelle : c’est l’accès le plus rudimentaire, peu sécurisante l’échelle devrait se limiter à un espace d’appoint, que l’on n’utilise pas au quotidien.
  • Échelle de meunier : son inclinaison lui confère une stabilité proche d’un escalier classique. Son emprise au sol étant limité, elle est le meilleur compromis des petits espaces.
  • Escalier droit ou colimaçon : il est pratique et esthétique, mais imposant. À réserver aux volumes généreux, avec une belle hauteur.

 

Une fois à l’étage, et a moins d’avoir fait le choix de cloisonner entièrement la mezzanine, un garde-corps protégera les occupants. C’est indispensable, même sans la présence d’enfants et évidemment encore plus avec eux !

Cette balustrade s’installe à l’avant de la mezzanine, reliant sans aucune interruption le mur latéral jusqu’à l’escalier d’accès. Pour être réglementaire le garde-corps ne doit pas mesurer moins de 1 m de haut, 1m20 étant plus conseillé. L’espacement de ses piliers est calculé pour proscrire le passage, même d’un petit-enfant, et ne doit donc pas dépasser 11 cm.

 

Travaux de construction de la mezzanine

Lançons-nous dans la mise en place de la mezzanine, après quoi vous pourrez profiter d’une pièce supplémentaire dans votre maison.

Voici donc le processus d’installation, pas à pas :

  • Posez les 4 poteaux de soutien latéraux à l’aide des supports de fixation.
  • Préparez les poutres murales : pratiquez des trous en quinconce tous les 40 cm pour installer vos tire-fonds.
  • Simulez la position de la poutre de fond, reposant sur les deux poteaux de soutien arrière puis marquez l’emplacement des trous sur le mur.
  • Faites de même pour les poutres murales, sachant qu’elles doivent reposer sur la moitié du poteau de soutien arrière et avant.
  • Percez les trous dans le mur et pour chacun d’entre eux, vous intégrerez du scellement chimique en même temps que le tire-fond, afin de solidifier définitivement l’ensemble.
  • Installez la poutre de fond puis les poutres latérales.
  • Positionnez les supports puis montez la poutre frontale et la ou les poutres centrales (à encoches).
  • Fixez les sabots de fixations en suivant les encoches centrales, sur la poutre frontale et arrière, puis glissez-y les solives.
  • Placez les plaques de contreplaqué et clouez-les pour façonner le sol.
  • Fixez l’escalier et le garde-corps.
  • Travaillez votre revêtement de sol, il est conseillé de placer un isolant pour adoucir les bruits de pas sur le bois.

Vous voilà avec une belle mezzanine faite de vos mains ! Un espace additionnel que toute la famille saura probablement apprécier à sa juste valeur.

 

mezzanine aménager