17 juillet 2021

Comment choisir l’espacement entre les lames de terrasse en bois ?

bois mesure

Lorsque vous vous apprêtez à faire le montage de votre terrasse en bois, il faut tenir compte de chaque détail. Commençant par le positionnement des lambourdes, passant par le choix du bois et des lames, allant jusqu’à leur vissage, il y a des indications à suivre pour un rendu assuré. Et puisque le bois est à matériaux caractérisés par un taux de retrait, il faudrait alors bien choisir l’espacement entre les lames de votre terrasse.

Choisir l’espacement entre des lames de terrasse en bois de manière généralisée

Comme pour tous les standards à suivre en termes de bâtiments et de constructions, et même dans le cas d’autres domaines, il existe toujours des moyennes généralisées. Et cela dans le but de faire une initiation à l’intéressé et lui procurer une idée globale sur le sujet. Ainsi, dans le cas de l’espacement entre des lames de terrasse en bois, le DTU 51.4 des platelages extérieurs s’en est chargé. Et indique une règle stipulant que l’espacement ne doit jamais :

  • Dépasser les 15 mm.
  • Etre inférieur à 3 mm.

Et cela dans le cas de lames de terrasse standards ayant une largeur comprise entre 140 mm et 145 mm.
Mais comme déjà précisé, cette règle n’est que générale. Pour assurer une pose dans les bonnes normes, il faudrait tenir compte d’un nombre de déterminants. Cela fait que chaque cas de figure aura un espacement entre les lames à calculer.

Les déterminants liés aux lames de terrasse en bois choisies

Le premier point dont vous devriez absolument tenir compte est l’humidité. Celle de votre région et celle du type de bois que vous avez choisi pour le revêtement de votre terrasse. Comme il est connu de tous, le bois est un matériau dont la structure change en fonction des saisons. C’est en effet un matériau qui gonfle et se dégonfle en fonction de l’humidité qu’il contient et donc en fonction de la température de l’air.

  • Les lames de terrasse se contractent et perdent en largeur dans des temps très secs.
  • Les lames se dilatent et prennent en largeur, dans le cas de temps extrêmement humide.

Un taux d’humidité favorable est alors déterminé et est égale à 18 %.
Ce changement de structure et de densité est un phénomène qui est déterminé à son tour par le taux de retrait du bois, et cela, dans le sens de la largeur. Une fois de plus, on retrouve un taux de retrait moyen pour le bois de manière générale, qui est égale à 0,25 %. Mais on tient toujours à préciser qu’il diffère d’un type de bois à un autre. Et que seule la consultation complète du guide de DTU 51.4, vous donnera toutes les informations dont vous devriez tenir compte, et cela, selon votre cas.
Le dernier déterminant relatif aux caractéristiques des lames que vous allez déposer, serait sans aucun doute la largeur de ces dernières. En effet, la variation de la valeur de l’espacement évolue en parallèle avec celle de la largeur des lames. Puisque le taux de retrait est calculé selon cette caractéristique.

Les déterminants liés aux conditions de pose des lames de terrasse en bois

En effet, si vous choisissez de poser vos lames de terrasse en hiver, où le taux d’humidité est trop élevé. Il faudrait penser à choisir une valeur d’espacement faible. Cela vous éviterait alors de vous retrouver avec des espaces trop importants lorsque les lames seront totalement séchées dans des temps plus secs. Et avoir alors un rendu peu esthétique et qui ne saurait pas satisfaire vos aspirations initiales.
Alors que si vous choisissez de faire la pose de vos lames de terrasse en plein été ou en des temps secs et que votre livreur ne s’est pas assuré de vous fournir des lames assez humides, il est important de choisir des valeurs d’espacements importantes, et éviter alors un chevauchement des lames. Ce qui entraînera des zones de rétention d’eau qui sont à l’origine des moisissures. Ou au pire entraînera leur soulèvement et la destruction de votre installation.
Et pour finir, sachez que des lames livrées avec un taux d’humidité égale ou supérieur à 20 % ne doivent pas du tout être posé. Et dans le cas où vous n’avez pas envie d’entamer des démarches de retour et de remboursement, vous pouvez alors attendre quelques mois, le temps que vos lames sèchent.