16 juillet 2021

Comment bien poncer son parquet pour lui redonner tout son éclat ?

parquet en bois

Le parquet en bois massif est à la fois qualitatif, décoratif et chaleureux. Il peut durer de nombreuses années, à condition d’être bien entretenu. Au fil du temps, des rayures et traces s’installent et le bois terni. La rénovation d’un parquet ancien prend du temps, mais elle est à la portée de tous. Nous vous donnons la marche à suivre, pour retrouver votre parquet en bois massif aussi beau qu’au premier jour.

 

Quand poncer son parquet massif ?

Pour commencer, vérifiez que vous pouvez poncer votre parquet. Celui-ci doit être en bois massif, chêne, pin, ou même bois exotique, ceci importe peu. Parfois, la finition cirée, huilée ou peinte peut porter à confusion, mais si vous êtes face à un parquet stratifié inutile de poursuivre, il ne se ponce pas. La surface est constituée d’une résine protégeant une lame imitation bois. Le parquet stratifié se contente d’un simple nettoyage, et devra être remplacé à l’usure.

 

Le parquet ancien quant à lui, ne doit pas être trop abîmé. Si les lames sont fissurées, trouées ou enfoncées de manière importante, le ponçage ne réglera rien. Un remplacement partiel des lames de parquet endommagées peut s’envisager. Lorsque plus d’un tiers de la structure est touchée, changer le parquet massif au profit d’une installation à neuf est plus judicieux.

 

Lors du contrôle de votre pièce en parquet, identifiez tous les éléments dépassant du sol en bois. Il s’agit le plus souvent de pointes métalliques, qui pourraient en plus de vous blesser, abîmer l’abrasif et la ponceuse. Enlevez-les ou enfoncez-les, afin d’évacuer tout danger.

 

Préparer le ponçage du parquet

Afin d’entamer les travaux de ponçage d’un parquet, il est indispensable de vider complètement la pièce. Vous aurez ainsi la place nécessaire au passage des machines, sans avoir à déplacer sans cesse les meubles. Les rideaux et décorations murales devraient aussi être déposés, afin d’éviter leur salissure par la sciure et la poussière.

 

Avant de poncer le bois, un nettoyage intensif à l’aide d’un shampoing spécial parquet (par exemple ici : http://www.droguerie-lemoine.com/65-nettoyant-et-shampoing-pour-parquet), éliminera la couche restante de cire ou d’huile. Si cela n’est pas indispensable, cette étape vous fera gagner du temps sur l’utilisation de la ponceuse. De plus, vous réaliserez des économies de papier abrasif, qui ne se retrouvera pas encrassé par ses résidus lors du premier passage. N’oubliez pas de protéger vos mains avec des gants, ces produits sont agressifs pour la peau.

 

Rendez-vous en magasin de bricolage et procurez-vous les matériaux suivants :

  • Ponceuse à parquet, bordureuse et ponceuse triangulaire : ces outils professionnels de ponçage de parquet, se louent facilement à la journée ;
  • du papier de verre de grains 40 à 120, compatibles avec les différents types de machines ;
  • aspirateur, éponge et serpillière, pour nettoyer les sols avant, pendant et après avoir poncé le parquet ;
  • des sécurités pour bricoleur : gants, masque, lunettes et protections auditives.

 

Rénover son parquet ancien en bois

Pour entamer la rénovation de votre sol en bois, préparez la ponceuse à parquet. Fixez le récepteur à poussières et le papier de verre. Référez-vous au manuel d’utilisation ainsi qu’aux repères imprimés au dos de l’abrasif, pour respecter le sens de rotation de la machine professionnelle (Comment renover un meuble ancien ?). Mettez vos équipements de protection afin de ne pas respirer les poussières de bois ou de recevoir des sciures dans les yeux. Portez un casque lors du fonctionnement de la machine, le bruit à long terme est désagréable et peut vous causer un bourdonnement d’oreille.

 

Mise à nu du bois

homme poncage boisLe premier passage de la ponceuse sur l’ensemble du parquet a pour objectif de retrouver un bois brut, exempt de toutes traces d’usure.

Pour ce faire, utilisez un abrasif 40 ou 60 sur le parquet central, puis sur les bords et les angles, à l’aide de la bordureuse et de la ponceuse triangulaire.

Passez ensuite l’aspirateur dans toute la pièce afin d’enlever la sciure de bois restante et d’évaluer visuellement la qualité du travail sur le parquet.

 

Finition esthétique du ponçage de parquet

ponceuse bois à finition

Maintenant que le parquet à été décapé, allez-y un peu plus en douceur, pour lui rendre toute sa finesse. Le papier abrasif à gros-grains laisse des traces de passage, il est donc temps de passer à un indice plus fin, 100 ou 120.

Répétez l’opération de ponçage fin dans toute la pièce, dans les coins et bordures. N’hésitez pas à passer votre main, le parquet doit retrouver une surface lisse, agréable au toucher. Une fois ce résultat obtenu partout, vous pourrez arrêter et passer au nettoyage de la pièce.

Aspirez minutieusement et dans les moindres recoins, puis passez une serpillière humidifiée, pour enlever les dernières poussières et saletés.

 

Protéger son parquet massif ancien

Le travail de ponçage est terminé, mais il est vivement conseillé de ne pas laisser votre parquet ainsi. Remis à l’état de bois brut, les tâches s’y installeraient très rapidement, imbibant le bois irrémédiablement par capillarité.

Vous pouvez huiler ou cirer votre parquet, pour le protéger, le nourrir et l’embellir. Plusieurs passages seront nécessaires, car le bois va absorber lors des premières couches. Soyez généreux, ce traitement assure la pérennité de votre parquet en réduisant notamment l’intrusion de l’humidité.

Il est également envisageable de vitrifier votre parquet, afin de le préserver durablement et de faciliter son entretien. Des produits vitrificateurs sont disponibles dans le commerce. En revanche, leur coût est plus élevé et l’application uniforme peut s’avérer difficile. Nous vous conseillons de faire appel à des professionnels, pour un rendu parfait et durable.

Résultat final d’un parquet refait :

beau parquet et brique